Parler de mon travail m'est un peu difficile. Ma peinture est en constante évolution. J'affectionne le dessin et le graphisme depuis bien longtemps, et j'ai eu envie de concilier ces différents modes d'expression sur un même support. A priori, cela peut paraître incongru, mais j'ai le sentiment d'avancer. Cela me parle et finalement, je me sens aussi "libre" qu'avec la peinture abstraite. Je me dirige donc vers une peinture figurative totalement assumée.
        Par ailleurs, les peintures de Jérôme Bosh ainsi que les représentations de l'enfer de Dante me fascinent. Alors en toute modestie, je m'essaie à des expériences picturales diverses, inspirées de ces  artistes, avec plus ou moins de bonheur. Mais avant tout, la toile constitue surtout pour moi, un "espace de grand défouloir", où, avec une certaine liberté, je me laisse aller à représenter ma vision de la société et du monde. Représentations où se mêlent des éléments symboliques teintés d'un peu d'humour, des hyéroglyphes, des trucs et des machins.... Vision pas forcément très glamour, je le reconnnais. Le tout dans un joyeux chaos pictural. En fait, il s'agit là d'une offre de lecture multiple, selon ses propres représentations, selon son humeur du moment, ou selon qu'on a envie ou pas, ou qu'on a un transit difficile, ou une épine dans le pied, ou encore un président de gauche, ou de droite, ou.... 
           Je sculpte aussi des totems. J'ai toujours éprouvé une grande attirance pour les objets oblong dressés vers le ciel. Petit, je voulais être astronaute. Par la suite, je me suis intéressé aux totems des Arts premiers. Aborigènes entre autres.